Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
GALERIE Tristan de Quelen
 
ACTUALITES

Vernissage d'Automne à la Galerie Cerca Trova - Tristan de Quelen

33 rue Chaptal 75009 PARIS (Metro Blanche)

Le 26 octobre 2017 à partir de 18h

 

Editorial Octobre 2017
Vign_MENDILAHARZU
 
Selon Eduardo Schiaffino cette peinture est « l'œuvre principale de l'artiste » argentin du XIXe siècle Graciano Mendilaharzu. Le critique et historien écrit : «Le drame développé est double; un paysan modérément riche, vient de mourir dans sa chambre modeste, entouré de son peuple, la femme, le fils et son frère, perdu de douleur, immobile. A ce moment, l'auteur introduit un nouveau personnage, la fille, ce qui complique le drame car la nouvelle venue apparaît en costume de voyage, avec une robe presque élégante, qui contraste avec la pauvreté de la famille; il ne fait aucun doute qu'elle vient de descendre du train, qu'elle arrive en retard pour voir son père; la mère sait qu'elle est rentrée, elle l'a sait derrière elle, mais elle ne se précipite pas la retrouver.(...) Le pardon est lisible dans le geste du frère qui la reçoit à bras ouverts et la pauvre fille tombe en sanglots dans un immense abandon ".
 
La veuve du peintre a offert ce tableau au musée des Beaux-Arts d'Argentine dès 1896. Le premier directeur du musée écrit alors : « Je reçois avec une profonde gratitude le don important que vous offrez généreusement au Musée national des beaux-arts. Cela nous permettra d'inaugurer le musée avec l'une des plus belles oeuvres de notre artiste infortuné Graciano Mendilaharzu (...). "Le retour à la maison" sera aussi bien placé qu'il est le bienvenu."

Graciano Mendilaharzu, après avoir travaillé avec Martin Boneo à Buenos Aires vint à Paris en 1873 et fut élève de Léon Bonnat avant d'exposer au Salon de Paris à partir de 1879 des portraits et des scènes de genre. Son tableau le plus célèbre peint en France, Le retour à la maison montre ses qualités de réalisme dans la facture et le sujet, qualités qui ont fait de Mendilharzu également un grand portraitiste.

Historique des Editos :

 
__________________________________________________________________________________________________ 
33, rue Chaptal | 75009 PARIS | Tél +33 01 42 06 29 06 | SIREN 524 098 605
 
DERNIERE ACQUISITION
Vign_20171016_123911
Graciano MENDILAHARZU
Avellaneda, 1827 – Buenos Aires, 1894
 
Portrait de femme 
 
Huile sur toile
48 cm x 35 cm 
 
Signé et daté au centre à droite : Mendilaharzu / 79

 
Graciano Mendilaharzu est un peintre argentin qui, après avoir travaillé avec Martin Boneo à Buesnos Aires, vint à Paris en 1873 et fut élève de Léon Bonnat avant d'exposer au Salon de Paris à partir de 1879 des portraits et des scènes de genre. Son tableau le plus célèbre a été peint en France, Le retour à la maison (musée des Beaux-arts de Buenos Aires). Il  montre ses qualités de réalisme dans la facture et le sujet, qualités qui ont fait de Mendilharzu également un grand portraitiste.
Le personnage de notre tableau n'est pas identifié mais dans la communauté des peintres argentins à Paris, les peintres réalisaient souvent des portraits entre eux de familiers, du moins au début de leur carrière - notre tableau est daté de la première année où expose Mendilharzu au Salon. Les oeuvres du peintre qui est rentré en Argentine en 1887 sont surtout conservées dans les musées de son pays mais elles sont peu nombreuses du fait que Mendilaharzu est mort relativement jeune. 

Prix : 2.000 euros

© 2010
Créer un site avec WebSelf