André HENNEBICQ
Tournai (Belgique), 1836 – Saint-Gilles (Bruxelles), 1904

Huile sur toile
53 x 43 cm (87 x 76 cm avec le cadre)
Signée à gauche « A. Hennebicq »

 

 

 

André Hennebicq est originaire de Tournai où il a été élève de Joseph Stallaert. Il se rend ensuite à Bruxelles en 1860 et rentre dans l’atelier de Jan Frans Portaels. Hennebicq remporte le prix de Rome en 1865. Il voyage ensuite à Paris, Turin, Milan, Florence et Rome.
En 1870, Hennebicq revient en Belgique et devient directeur de l’académie de Mons. Il y reçoit de nombreuses commandes officielles, dont des œuvres historiques monumentales pour les mairies de Mons et de Tournai. Il travaille aussi pour la ville de Louvain à la fin des années 1870 (quatre grandes pièces historiques et huit portraits historiques pour la salle gothique). Il s’installera ensuite à Saint-Gilles près de Bruxelles.

L’hôtel de ville de Louvain, la mairie de Saint-Gilles, le musée de Mons, le musée Groeninge à Bruges et le musée du CPAS de Bruxelles conservent de ses œuvres. Et l’ancienne maison de Hennebicq à Saint-Gilles a été transformée en musée.
En 1937, une exposition sur l’œuvre de Hennebicq est organisée à Tournai et à Louvain à l’occasion du 100e anniversaire de sa naissance. En 1999, le premier ministre Guy Verhofstadt a choisi une œuvre d’André Hennebicq pour décorer on cabinet : Les travailleurs de la campagne romaine (collection des Musées royaux des Beaux-Arts).

Prix : 3.000 euros

ACHETER