Antoine MORLON
Sully-sur-Loire (Loiret), 1834 – Paris, 1913

Pastel et crayon sur papier bistre
31 x 47,5 cm (39 x 56 cm avec le cadre)
Signé en bas à gaihe « A. Morlon »

 

ntoine MORLON
Sully-sur-Loire (Loiret), 1834 – Paris, 1913

Pastel et crayon
31 x 47,5 cm (39 x 56 cm avec le cadre)
Signé en bas à gauche « A. Morlon »

Il s’agit d’une esquisse pour le tableau de Salon que Morlon a exposé à Paris en 1900 : “Pendant la saison des bains à Cancale” (numéro 968). La composition est la même aux détails près.

Un tableau original mêlant une marine et une scène de genre. Le premier plan est occupé par des jeunes femmes qui se rhabillent après leur baignade cachées par les rochers pendant qu’une autre fait le guet. Un tableau bien dans l’esprit des années 1880/1900. Le sujet des marines normandes et celui des femmes nues sont en effet deux sujets souvent exposés au Salon de Paris à cette époque.

Antoine Morlon est un peintre qui connu le succès au Salon des artistes français en exposant entre 1868 et 1904 des marines situées en Normandie dans la région de Fécamp et Yport. Il fait partie de ces artistes passés à Yport, pour la plupart invités et accueillis par le maître Jean-Paul Laurens comme Antoine Guillemet, Théodore Weber, Louis Mouchot, Paul Jamin, Alexandre Bida, Iwill, Paul Emile Sautais et André Devambez.

Prix : 1.250 euros

ACHETER