Ecole française du début du XVIIIe siècle
Huile sur toile
33 x 51 cm

Inscription au dos (illisible)

 

Ce beau tableau est sans doute de la main d’une peintre français d’influence nordique de la fin du XVIIe siècle ou du tout début du XVIIIe siècle.
On a pensé à un artiste lillois Arnould de Vuez originaire de Saint-Omer. Ses compositions allient une expressivité , une gamme de couleurs et une harmonie dans la composition bien françaises. Il y a aussi des types sévères et une rudesse dans les gestes des personnages secondaires plutôt nordiques. Les tableaux de chevalet d’Arnould de Vuez sont rares. Le peintre est surtout connu pour ses tableaux d’autel à Lille et sa région.
Il y en a dans l’église Saint Pierre de Douai une Adoration des bergers et une Présentation au temple. On y retrouve, dans le premier, le type et les visages des personnages centraux de notre composition. Et dans le second, la tête et les mains de la Vierge les mains jointes en adoration devant son fils.

Dans notre tableau, le côté plus compact et moins suave d’ordinaire chez Arnould de Vuez peut s’expliquer aisément. Il s’agit ici d’un tableau de petites dimensions, ce qui est rare chez ce peintre, voir d’une esquisse aboutie, plutôt que d’un tableau achevé.

Il y a en effet ici une grande richesse dans la composition malgré la petite taille de notre tableau, avec notamment l’agneau couché, les colombes dans la cage, la lanterne et le jeu de lumière, le nombre de personnages spectateurs autour, avec une grande variété d’expressions (de la stupeur à l’admiration).

Prix : 3.500 euros

ACHETER