Ecole italienne du XVIIe siècle
(Entourage d’Annibale Corradini)

Huile sur cuivre
33 x 23,5 cm (41 x 32 cm avec le cadre)
Inscription au dos « Benedizione.. / Fatto… / 1620 / … »

 

 

 

La composition reprend le célèbre sujet de Sainte Françoise Romaine et l’ange inventé par le Guerchin. Mais il s’agit de la version composée par Annibale Corradini en 1608 en y rajoutant une autre figure de l’ordre des Bénédictins. Sainte Françoise Romaine tient le livre des psaumes avec un ange à ses côtés qui croise les bras et regarde vers le ciel. Cette composition est originale par le rajout d’une figure, sans doute Saint Bernard Tolomei, cette autre grande figure de l’ordre de des bénédictins que l’on reconnaît grâce notamment à un portrait de lui jeune qui se trouve à la galerie Colonna à Rome (Ecole toscane du XVIe siècle).

Les deux personnages sont aujourd’hui deux grands saints bénédictins et olivétins. Saint Bernard Tolomei est le fondateur du monastère de Sainte Marie du Mont Olivet en 1319 et Sainte Françoise Romaine fonde en 1425 l’association des Oblates de Marie, rattachée aux bénédictins du Mont Olivet, dont Eugène IV confirmera la règle en 1444.

C’est le pape Benoît XVI le 26 avril 2009 qui proclama saint le frère Bernard Tolomei. Il s’agit, depuis la canonisation de sainte Françoise Romaine en 1608, du premier saint bénédictin canonisé à l’issue d’un procès avec reconnaissance d’un miracle. Giovanni Tolomei, qui prendra le nom de Bernard, est ce moine bénédictin italien fondateur de la Congrégation de la Très Sainte Vierge du Mont-Olivet connue sous le nom de l’ Ordre du Mont-Olivet. Giovanni Tolomei était issu de la grande famille de financiers active en Europe et en France au XIVe siècle. Selon la légende, il fut atteint de cécité et fit le vœu de vivre une réelle pénitence s’il recouvrait la vue.

Le joli texte du psaume 72 qui est lisible ici entre les mains de Sainte Françoise Romaine illustre l’idée de la conversion : « Tenuisti manum dexteram meam, et in voluntate de se ipso tuo deduxisti me » (« Vous avez pris ma main droite, et vous m’avez conduit selon votre bon plaisir »).

Prix : 2.500 euros
ACHETER