Edward Nicolas GABE
Paris, 1814 – Paris, 1865

Huile sur toile
Signée en bas à droite « E Gabé »
Marque au pochoir du marchand de toiles au dos « Ottoz Frères rue Notre Dame de Lorette 46 », actif à Paris entre 1862 et 1866
44 x 61 cm (58,5 x 75 cm avec le cadre)

Peintre de marines dans les années 1840 à 1860, Edward Gabé a peint la Normandie et la côte d’Opale à la manière romantique. Son style est  proche de celui d’Eugène Isabey (1803 -1886) et et d’Eugène Lepoittevin (1806-1870).

D’une composition caractéristique, notre tableau comporte une belle mer mouvementée, des bateaux et des petits personnages pittoresques bien décrits (avec les costumes et les coiffes locales notamment) et un coup de lumière digne d’une pièce de théâtre. Ce dernier élément rappelle aussi l’art de Théodore Gudin.

S’y ajoute le charme de la scène de genre avec au premier plan, des marins remontant des poissons avec leur filet.

Notre tableau date des années 1860, sans doute vers 1863. Cette année-là, Gabé expose au Salon des Artistes Français une “Construction du fort en bois à Boulogne-sur-mer en 1803”.

VENDU