René Georges Hermann PAUL dit HERMANN-PAUL
Paris, 1864 – Saintes-Maries-de-la-Mer, 1940
Pastel
Signé en bas à gauche « Herm. Paul »
31 x 53 cm (33,5 x 55,5 cm avec le cadre)

 

 

Hermann-Paul est un peintre et dessinateur de la Belle Epoque.
Comme caricaturiste, il se montre incisif et engagé, d’abord anarchiste puis à l’extrême-droite.
Il s’intéressera notamment à l’affaire Dreyfus mais aussi à la dénonciation des méfaits de la colonisation et à décrire la laideur de la bourgeoisie.
Admirateur fervent de Paul Cézanne, il fait scandale en exposant en 1904 au Salon d’Automne un portrait en pied du maître d’un ton fauve très personnel mais qui collait d’un peu trop près à la caricature.

En 1905, il est élu professeur aux Beaux-Arts.

Il avait à l’époque pour compagne Jeanne Semersheim-Desgranges.
Et Jeanne avait une amie Berthe Roblès qui était très aimé des jeunes artistes qui fréquentaient le cabaret le Chat noir dans les années 1880. Elle épouse Paul Signac en 1892. Et plus tard, en 1912, Signac quitte Berthe pour rejoindre Jeanne qui divorce alors d’Hermann-Paul.

Il s’agit peut-être ici du portrait de Berthe Signac. Le modèle a trente ans environ donc, s’il s’agit de Berthe, nous sommes autour de 1892. La jeune femme avait un nez assez fort et les cheveux tirés en arrière et attachés en chignon, comme le montre le portrait célèbre qu’en a fait Paul Signac en 1893.

VENDU