Jan Frederik SCHUTZ
Middelburg (Pays-bas), 1817 – 1888

Huile sur panneau
26 x 43 cm (33 x 51 cm avec le cadre)
Signée et datée en bas à droite « JF Schütz / 56 »
Deux étiquettes anciennes au dos (numéro 15 et 137)

 

Comme Barent Koekoek, Jan Frederik Schütz était originaire de Middelburg, chef-lieu de la province de Zélande sur l’île de Walcheren aux Pays-Bas. Il est né en 1817 dans une famille de marins et était destiné à une carrière de marin mais sa mère meurt alors qu’il n’a que seize ans et il doit travailler, dans le commerce de saumon fumé. Mais ses talents de dessinateur lui permettent de rentrer à la célèbre Académie de dessin de Middelburg en 1839, à vingt-deux ans. Et dès 1843, il expose son premier tableau à l’exposition Levende Master à La Haye.

Jan Frederik Schütz était un peintre romantique de bords de mer qui connaissait le milieu de la mer et les bateaux de l’île de Walcheren aux Pays-Bas. Son art montre un bel équilibre entre le réalisme de La Haye et le luminisme de l’Escaut avec un souci remarquable des détails.

Schütz faisait de nombreuses études sur la nature. Il a travaillé principalement sur Walcheren et avait une préférence pour les bateaux en bord de mer. Il est parti en expédition. Par exemple on sait que vers 1845, il navigue deux semaines sur un bateau de pêche en mer du Nord. Schütz a probablement été témoin lors de ce voyage d’un naufrage. Il a réalisé des esquisses de bateaux sur la mer agitée du Nord notamment près des côtes britanniques (par exemple pour son Navire en détresse, 1855). Il réalisait aussi beaucoup d’esquisses en plein air au bord des falaises de craie.

Prix : 2.200 euros

ACHETER