Auguste LOUSTAUNAU
Paris, 1846 – Versailles, 1898
Huile sur panneau de bois
24 x 32,5 cm (32,5 x 40,5 cm avec le cadre)
Signé en bas à droite « ALoustaunau »
Beau cadre ancien en bois sculpté et doré

 

 

Auguste Loustaunau entre aux Beaux-Arts de Paris dans les ateliers des peintres Jean-Léon Gérôme et Félix-Joseph Barrias. Il commence ensuite comme paysagiste et ses débuts au Salon en 1869 avec une vue peinte de la Bretagne.
Peintre attaché à Versailles il fera plusieurs fois de belles vues du Château de Versailles et de ses jardins (Le Grand Trianon, la pièce d’eau des Suisses, A cheval dans le grand parc…).

Le bassin des enfants dorés.

ll s’agit ici du Bassin des Enfants dorés dans le jardin du château de Versailles avec les bosquets et des arbres en arrière plan. La finesse de la composition est remarquable. On pense à Corot tant le dégradé de bleus et verts et la finesse des frondaisons ainsi que la douce lumière rappellent la légèreté charmante de la touche du grand maître français du paysage.

Le Bassin des Enfants Dorés (ou Bassin de l’Ile aux Enfants) est établi en lisière Ouest du Bosquet du Théâtre d’Eau, au nord du parc de Versailles. Il fut créé entre 1704 et 1709 par Jules Hardouin-Mansart, lors de la campagne de travaux conduite dans le Jardin. De forme elliptique, ce petit bassin est orné en son centre d’un groupe de huits chérubins en plomb, sculpté à partir de 1704 par Jean Hardy. Il était à l’origine pour les bassins du parc de Marly mais fut transféré à Versailles en 1709.

Véritable chef-d’œuvre de la statuaire en plomb des jardins de Versailles, ce “bassin des enfants dorés” témoigne du goût de Louis XIV pour l’enfance après les multiples décès de ses descendants qui assombrirent la fin de son règne.

VENDU