Paul Albert BAUDOUIN
Rouen, 1844 – Paris, 1931

Huile sur toile
65 x 36 cm (78 x 47 cm avec le cadre)
Signé en bas à gauche « P. Baudouin »
Beau cadre XIXe

Eleve de Gleyre et ami et élève de Puvis de Chavanne, Paul Baudouin était un peintre de salon (médaillé trois fois dans les années 1880). Mais il était surtout connu comme peintre décorateur à fresque (la couleur étant appliquée directement sur le mur fraîchement (« a fresco ») enduit de chaux vive).

Pendant plus de vingt ans, de la fin du XIXe siècle aux années 1920, Baudouin a joué un rôle majeur pour faire renaître le procédé de la fresque en France avec quelques autres artistes comme Bastien-Lepage. Il a travaillé sur d’importants grands décors, notamment le pourtour de la cour intérieur du Petit Palais (avec les saisons, les mois et les heures du Jour et de la Nuit). Un chantier qui aura duré quatre ans. Il a également décoré la salle des mariages de la mairie de Saint-Maur-des-Fossés ou encore la façade de la Bourse du Travail à Rouen ou le théâtre des Arts à Rouen.

La fresque.

Baudouin a écrit un ouvrage « La Fresque, Sa technique, Ses Applications » édité en 1914. Il a été professeur de fresque et chef d’atelier de peinture à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts entre 1919 et 1929. Le célèbre fresquiste Pierre Ducos de la Haille, qui a participé au renouvellement de l’Ecole des beaux-Arts après 1914, a été son élève. Il a créé aussi avec Georges Pradelle une association d’artistes fresquistes dans une école de la ville de Paris, rue de la Villeneuve. Là, les élèves exécutaient des fresques provisoires et ils participèrent à de nombreux chantiers de fresque.
Notre tableau est une étude d’une fileuse, très proche de celle peinte par Puvis de Chavanne (musée de Picardie à Amiens, 1861), dont Baudouin s’est peut-être inspiré. Sans doute pour un personnage intervenant dans une grande composition destinée à un grand décor.

VENDU