Renier MEGAN
Bruxelles, 1637 – Vienne, 1690

Huile sur toile
30,5 x 43,5 cm (47 x 67,5 cm avec le cadre)
Signé en bas au centre « MEG »

 

Renier Meganck ou Megan était un peintre et graveur flamand connu pour ses paysages et ses natures mortes. Meganck a été l’élève de Leo van Heil à Bruxelles. A Gand il devint ensuite maître de la Guilde des peintres locaux en 1661. Il a travaillé après cela en Europe centrale et à Vienne où il a été actif en tant que peintre à la cour impériale et marchand d’art. Il a pu passer quelque temps dans l’atelier de Hans de Jode à Vienne avec qui on peut voir des similitudes dans son art.
Parmi ses mécènes figurait alors Karl Eusebius, prince du Liechtenstein, fondateur de la collection du Liechtenstein.

Vers 1668-1669, il était présent à Kroměříž (en Tchèquie) où il a travaillé avec l’aide du peintre Kegel sur une série de paysages pour le château de l’archevêque, notamment un ensemble remarquable de paysages en forme de lunettes.

Les paysages de Meganck sont imprégnés d’une forme de réalisme magique, c’est-à-dire un grand réalisme dans le détail, à la nordique, dans les frondaisons notamment mais avec une composition inventée et étrange. Certains procédés sont caractéristiques dans le relief. Par exemple un horizon très bas ou en diagonal ou encore tout un jeu de forts contrastes entre l’ombre et la lumière donnant un aspect dramatique à la composition.
Les peintures de Meganck sont conservées notamment à Kroměříž et à Olomouc. Et elles sont aussi présentes dans les musées autrichiens (le Kunsthistorisches Museum de Vienne, le Liechtenstein Museum de Vienne et la Harrach Collection de Schloss Rohrau).

Prix : 2.500 euros

ACHETER